Mission 2013
 

Présentation de la mission

 
Cette année, notre association voulait intervenir essentiellement dans le domaine de la santé en privilégiant la proximité.
De ce fait, notre action a été menée dans cinq villages différents autour de Paksé (région du Sud du Laos) répartit sur 10 jours. C’est dans le village de Phatunphon, à 48 km de Paksé, que nous avons passé le plus de temps (3 jours).
Notre « clinique ambulante » était basée dans des temples ou locaux mis à disposition par les chefs de  village.
 
Comme l’année précédente, un partenariat avec le Ministère de la Santé de la région de Champassak a été mis en place afin d’obtenir la participation de dentistes provenant de l’hôpital de Paksé. Notre délégation était composée de 12 personnes répartie comme suit : 1 dentiste français, 3 dentistes laotiens, 1 prothésiste (français), 1 cadre de santé (français), 1 traducteur (français/laotien) et de 5 bénévoles de l’association (français).
 
La principale action se portait sur les soins et sur la prévention de l’hygiène bucco-dentaire.
Pour la première fois, un prothésiste est intervenu avec notre équipe malgré la complexité, sur place, du travail à réaliser.
Toutefois, nous avons effectué des consultations en médecine générale.
 
Aussi, grâce à la générosité de notre entourage en France, plus de 400 lunettes de vue ont pu être distribuées aux villageois.
 
L’ensemble de notre mission, en plus des soins prodigués, avait pour but de voir la faisabilité des interventions dans les villages et de faire le point sur le matériel à utiliser.
 
 

Financement

Recettes

ésignation Montant (Euros)
Fête village juin 660
Forum association 260
Ventes à la fête de l’humanité 175
Adhésions 500
Dons 500  
Subvention entreprise 3000
Total 5095 €
 

Dépenses

 
 
DESIGNATION KIPS (monnaie locale) EUROS (équivalents)
Pharmacie
  • Dont anesthésie :  2 200 000 Kips (220€)
5 538 000 517
Paie des dentistes laotiens (3 praticiens) 2 500 000 234
Restauration pour l’équipe 953 000 89
Hébergement des praticiens Français et de l’équipe en déplacement (3 nuits) 5 598 000 523
Transport : essence et navette en Thaïlande 2 320 000 217
Matériel divers 990 000 92
Fabrication de deux fauteuils par un atelier lao 3 200 000 300
Divers 832 000 78
Total 21 930 500 Kips 2050 €
Achat d’un fauteuil et d’un scialytique portable   1925 €
    3975 €
 
 
 

Actions bucco-dentaires

Prévention

Notre action dans ce domaine a été très courte, mais utile. Nous sommes intervenus dans deux écoles, où il y avait respectivement 160 élèves et 50 élèves âgés de 5 à 13 ans.
Nous avons fait des présentations de brossage de dents dans toutes les classes avec une mâchoire articulée prévue à cet effet.
Puis, avec la participation des enseignantes, pour la traduction,  nous avons mis l’accent sur l’hygiène bucco-dentaire.
Afin d’avoir un impact direct, nous avons aussi distribué des brosses à dents et du dentifrice à tous les élèves.
 
 

Soins

Cette année, grâce au matériel complémentaire obtenu par des subventions et notre équipe dentaire (composé de quatre praticiens et cinq bénévoles), nous avons pu établir un vrai cabinet dentaire avec quatre postes de travail. Nous sommes intervenus pendant 10 jours consécutifs et avons soigné 471 personnes.
 
L’essentiel des actes pratiqués étaient des extractions du fait du manque de radiologie sur les dents abimées. Néanmoins, 136 soins ont été prodigués grâce à la valise dentaire portative. Une demande importante de détartrage est à constater, mais cet acte prend beaucoup de temps (30 mn en moyenne) et occupe un praticien à plein temps. Nous avons donc décidé de privilégier les autres actes.
 
Un travail de réflexion a été mené sur notre capacité d’accueil  pour les journées dépassant 40 patients et l’amélioration du système de désinfection et de stérilisation de notre matériel. Ce travail doit être poursuivi pour améliorer encore la qualité d’accueil et des soins prodigués.
 
 

Détail des journées

 
22/10/2013 NOMBRES EXTRACTIONS DETARTRAGES SOINS
HOMME 21 13 10 3
FEMME 18 21 1 10
TOTAL 39 34 11 13
 
 
23/10/2013 NOMBRES EXTRACTIONS DETARTRAGES SOINS
HOMME 36 23 14 11
FEMME 41 31 10 12
TOTAL 77 54 24 23
 
 
 
24/10/2013 NOMBRES EXTRACTIONS DETARTRAGES SOINS
HOMME 40 55 1 6
FEMME 37 28 1 17
TOTAL 77 83 2 23
 
25/10/2013 NOMBRES EXTRACTIONS DETARTRAGES SOINS
HOMME 27 27 1 6
FEMME 18 20 0 3
TOTAL 45 47 1 9
________________________
 
26/10/2013 NOMBRES EXTRACTIONS DETARTRAGES SOINS
HOMME 29 19 4 5
FEMME 40 25 3 9
TOTAL 69 44 7 14
 
27/10/2013 NOMBRES EXTRACTIONS DETARTRAGES SOINS
HOMME 12 11 2 3
FEMME 20 7 6 9
TOTAL 32 18 8 12
 
-----------------------------------------
 
28/10/2013 NOMBRES EXTRACTIONS DETARTRAGES SOINS
HOMME 23 20 4 2
FEMME 18 15 0 11
TOTAL 41 35 4 13
 
 
29/10/2013 NOMBRES EXTRACTIONS DETARTRAGES SOINS
HOMME 26 18 4 7
FEMME 18 17 0 3
TOTAL 44 35 4 10
 
30/10/2013 NOMBRES EXTRACTIONS DETARTRAGES SOINS
HOMME 7 7 0 2
FEMME 5 3 1 2
TOTAL 12 10 1 4
_________________________________
 
31/10/2013 NOMBRES EXTRACTIONS DETARTRAGES SOINS
HOMME 8 1 8 4
FEMME 17 4 7 11
TOTAL 25 5 15 15
 
 
TOTAL GENERAL NOMBRES EXTRACTIONS DETARTRAGES SOINS
HOMME 229 194 48 49
FEMME 232 191 29 87
TOTAL 471 385 77 136
 
    
   

Prothèses

Bilan de la mission

 
Première pour cette année,  la présence d'un prothésiste dentaire  pour appareiller la population en prothèse amovible partielle.
Nous avons réalisé 38 actes prothétiques en dix jours, notamment des partiels et  des réparations.
 
Villages : SAYVILAY WAT LUANG MONGKAO KUANTAPHAN PHATUPHON
           
NOMBRES ACTES 5 10 8 5 10
TOTAL 38
 
 
Avant:

Après:

 

Constats et points à améliorer

 
  • Le premier constat est qu’il y a une demande énorme dans ce domaine et que le métier de prothésiste dentaire est quasi inaccessible au Laos.
 
  • Nous sommes confrontés dans les cas de réhabilitation prothétique partielle essentiellement aux difficultés suivantes :
 
  • La difficulté chez les personnes de trente à quarante ans de trouver une  accroche pour le façonnage des crochets du fait de l’état de la dentition.
  • L’occlusion non mordante et laissée telle quelle dans le temps, nous confronte à beaucoup de cas de supracclusies.
 
  • Les cas d'édentation complète font l'objet d'une demande massive de la part de la population, ce qui nécessite de notre part un matériel adéquat pour les prochaines missions.
 
  • Le fait de se déplacer de village en village sur de courtes périodes ne nous laisse pas le temps nécessaire de pouvoir travailler sur le long terme ce que réclame la fabrication de prothèse dentaire (empreinte antagoniste, cire d'occlusion, empreinte secondaire, travail sur articulateur...)
Avant:

Après:

 

En conclusion

Pour la prochaine mission, en se servant de cette première expérience, une préparation minutieuse et réfléchie devra être mise au point tant au niveau  matériel qu'au niveau humain pour répondre efficacement à la demande de la population.
 
 
Avant:

Après:

Consultations et bilans de santé

Préambule

L’objet de cet écrit est de présenter de façon qualitative et quantitative, les résultats de la mission d’octobre 2013 de l’association « les Amis de Paksé » pour les consultations et bilans de santé.
Il s’agissait pour la première année, de proposer des consultations en parallèle des soins dentaires proposés eux depuis 3 années. L’un des objectifs était également de pouvoir apporter une réponse médicale efficace en cas de difficultés liées à un geste de chirurgie dentaire (choc anaphylactique notamment). Fort heureusement, lors de la mission, cette éventualité, n’a pas eu lieu.
 

Consultations

Nombre de consultations

Le nombre de consultations sur les dix de jours de présence s’élève à 367. Le nombre maximum de consultations par jour est de 73 atteint le 28/10/13.
 
    

 

Répartition des patients selon le genre

La répartition des patients selon le genre est relativement équilibrée. En effet, sur 367 consultations, 158 hommes ont consulté pour 209 femmes, soit un pourcentage de 57% de femmes contre 43% d’hommes.
 
 

 Répartition des patients selon les pathologies traitées

  

 
  La grande majorité des pathologies traitées s’articulent autour des maladies médico-chirurgicales (64% soit 231/367 consultations). Dans cette catégorie, les pathologies rencontrées, par ordre décroissant sont les suivantes (liste non exhaustive) :
  • HTA
  • Lombalgies, lombo-sciatiques
  • Céphalées
  • Fatigue, Anémie
  • Diabète de type de 2
  • Plaies
  • Infections urinaires
  • ...
 
La deuxième catégorie concerne les pathologies ophtalmologiques (18% soit 65 consultations sur 367). Sont traitées dans cette catégorie, essentiellement les troubles de la vision (myopie, presbytie, astigmatie...). Certains cas, notamment infectieux sont traités par la prescription de pommade ophtalmique et d’autres, plus rares par le référencement du patient à un ophtalmologue (cas de cataractes par ex.).

La troisième catégorie regroupe les pathologies respiratoires. Ces dernières se concentrent autour des maladies suivantes (par ordre de prévalence rencontrée) :
  • Infections respiratoires
  • Insuffisance respiratoire (BPCO...)
  • Asthme
  • ...

La quatrième catégorie concerne les pathologies dermatologiques, à savoir :
  • Dermatoses atypiques
  • 1 cas de lèpre
  • Aucun cas de gale n’a été détecté, alors que la prévalence dans la région est assez élevée.

 
 

Consultations ophtalmologiques

 
La consultation ophtalmologique est organisée de la sorte :
  • Le patient est testé en vision de loin (Echelle de Monoyer) et en vision de près ;
  • Lui est proposé plusieurs paires de lunettes selon le trouble de vision détecté ;
  • Le patient est re-testé avec ses lunettes : ces dernières lui sont remises si le patient a une amélioration d’au moins un dixième sur la vision de loin. Généralement, le patient gagne entre 2 et 4 dixièmes avec ses nouvelles lunettes.
Il arrive également que nous ne trouvions pas de lunettes correspondant au trouble de la vision du patient.

 
 
 

Préconisation

Afin d’améliorer ces dernières, il serait nécessaire de :
  • Tester les lunettes récupérées avant le départ de France et de noter pour chaque paire la correction de cette dernière
  • Récupérer un appareil permettant de tester la vue des patients auprès d’un ophtalmologue ou d’un opticie
  •  
      
 

Partenaires et remerciements

Nous remercions toutes les personnes ayant participés à nos différentes manifestations, les donateurs, les adhérents, les bénévoles et ainsi que nos partenaires.
 
 
 

SERVICE DE LA SANTE PUBLIQUE PROVINCE DE CHAMPASSAK

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE POPULAIRE LAO

  
La Maison du LAOS
   
 

         
Afficher la suite de cette page